Accueil >

Contrat de travail à Durée Indéterminée

> Personnalisation du contrat

Contrat de travail à Durée Indéterminée

Le CDI est la forme la plus courante et la plus recherchée de contrat de travail. Il présente de nombreux avantages, tant pour l’employeur que pour le salarié, et doit être conclu de façon adaptée à chaque situation, en fonction du statut, du poste et des responsabilités du futur salarié. Il est conclut pour une durée indéterminée.
Contract Factory vous aide à préparer un contrat impeccable.
Préparer le document

Contrat à durée indéterminée - CDI

Le contrat de travail définit la relation entre l’employeur (quel que soit son statut : particulier, association, entreprise, etc.) et l’employé, ou salarié. Le contrat à durée indéterminée est la forme la plus classique et la plus recherchée parmi les différents contrats de travail existants. Au regard de la législation en vigueur, un CDI doit être rédigé avec précision, afin de protéger à la fois l’employeur et le salarié.

Pour conclure un contrat de travail à Durée Déterminé, il faut choisir le CDD : Cliquez ici

Forme et contenu du CDI

Le contrat à durée indéterminée doit être rédigé par écrit et signé par les deux parties. Il est cependant possible, dans le cas d’un CDI à temps plein, de contracter un accord oral. Dans ce cas, l’employeur doit fournir au salarié un document récapitulant les informations contenues dans la déclaration préalable à l’embauche qu’il adresse à l’URSSAF.

A noter : la rédaction et la signature d’un CDI écrit est toutefois fortement recommandée.

Le contrat doit obligatoirement contenir un certain nombre d’informations :
  • L'identité et l'adresse des deux parties ;
  • La fonction et le statut du salarié : cadre supérieur, cadre ou Etam (employés, techniciens, agents de maîtrise) ;
  • La convention collective dont relève le salarié le cas échéant (un exemplaire doit être fourni au salarié) ;
  • Le lieu de travail ;
  • La possibilité de télétravail et les conditions applicables ;
  • La durée de travail(forfait ou 35 heures) : le contrat à durée indéterminée peut être à temps plein ou à temps partiel ;
  • La rémunération : le salaire, les primes, le 13e mois et les avantages sociaux (voiture de fonction, mutuelle et prévoyance, caisse de retraite complémentaire, etc.) ;
  • Les congés payés et les jours de repos ;
  • La durée de la période d'essai qui peut être de 1 à 4 mois renouvelable selon le statut du salarié ;
  • Les modalités de rupture du contrat ;
  • Les délais de préavis en cas de rupture du contrat, notamment dans le cas d'une rupture conventionnelle.

Les clauses complémentaires protégeant l’entreprise

L’employeur est en droit d’ajouter des clauses de protection supplémentaires au CDI classique. Ces clauses s’appliquent pendant toute la durée d’emploi du salarié et, dans certains cas, pour une durée déterminée après son départ de l’entreprise.

La clause de non-concurrence

Cette clause empêche le salarié sous contrat, puis pendant une certaine durée après la fin du CDI, de travailler pour un autre employeur, dans une zone géographique et/ou dans un secteur d’activité défini.

La clause de confidentialité ou clause de loyauté

Cette clause interdit au salarié de divulguer toute information sensible sur l’entreprise, y compris après la rupture du contrat. Elle permet ainsi de protéger les données confidentielles de l’entreprise (secret de fabrication, organisation, stratégie commerciale, etc.). Le salarié est ainsi tenu au secret professionnel.

La clause d’invention

Grâce à cette clause, l’entreprise s’assure que toute invention faite par le salarié pendant l’exécution de son contrat appartient de droit à son employeur.

La clause de dédit-formation

Si des frais de formation sont engagés pour le salarié et que celui-ci quitte l’entreprise, l’employeur peut, dans une certaine mesure, se faire rembourser.

La clause d’exclusivité

Celle-ci ne peut être appliquée qu’en cas de CDI à temps complet. Elle empêche le salarié de travailler pour un autre employeur pendant toute la durée de son contrat. Contrairement à la clause de non concurrence, elle prend fin en même temps que le contrat.

Les clauses de flexibilité

Elles peuvent concerner le lieu de travail (mobilité géographique), les horaires ou le salaire. Avec ces clauses, le salarié s’engage à changer de lieu de travail dans une zone géographique prédéterminée dans le contrat (région, pays…), à modifier ses horaires de travail, ou à accepter un recalcul de son salaire (sous réserve de justification de la part de l’employeur en cas de révision à la baisse).

La rupture du CDI

Bien que n’ayant pas de date de fin, un CDI peut être rompu par l’une ou l’autre des parties.

Le salarié peut démissionner en prévenant son employeur de sa décision par une lettre de démission : il doit alors respecter une durée de préavis du 1 à 3 mois selon son statut. Cette durée peut être négociée à la baisse entre le salarié et l’employeur selon les besoins de chacun.

L’entreprise peut être amenée à licencier son salarié pour différentes raisons : licenciement économique individuel ou collectif, licenciement pour faute simple, grave ou lourde. Dans tous les cas, l’employeur doit justifier sa décision et en informer le salarié.

Le salarié et l’employeur peuvent s’entendre sur une rupture conventionnelle du contrat à durée indéterminée.

Vous souhaitez rédiger un contrat à durée indéterminée pour embaucher un salarié ? Les équipes de Contract Factory vous accompagnent dans toutes étapes de la rédaction de votre CDI ! N’hésitez pas à nous contacter !

Questions fréquentes sur le CDI

Faut-il obligatoirement faire un contrat écrit pour un CDI ?
Il est possible de se contenter d’un accord oral SEULEMENT dans le cas d’un CDI à temps complet. Malgré tout, il est très fortement conseillé de rédiger un contrat écrit, signé en deux exemplaires (un pour l’employeur, un pour le salarié). En cas de litige, ce document qui pose les bases de la relation entre l’employeur et le salarié protège aussi bien l’une ou l’autre partie.

Pourquoi prévoir une période d’essai pour un CDI ?
La période d’essai est à la fois une sécurité pour l’employeur et le salarié. Au cours de cette période, pouvant aller jusqu’à 8 mois (4 mois renouvelable 1 fois), les deux parties s’assurent du bon fonctionnement de leur collaboration : compétences du salarié, respects de la définition du poste, etc. En cas de problème, l’une ou l’autre des parties peut mettre fin au contrat sans avoir à engager une procédure de rupture du CDI (le salarié n’a pas de préavis à faire).

Préparer le document

Obtenir vos documents en 3 clics

  • 1. Personnalisation

    Faites vos choix en vous laissant guider au travers de nos formulaires.
  • 2. Création

    Nous préparons votre document en intégrant vos paramètres.
  • 3. Téléchargement

    Nous vous envoyons immédiatement par email votre dossier prêt à imprimer PDF et Word.
Préparer le document
Notre objectif : 99% de clients satisfaits !

Ces avis sont vérifiés tous les jours par un tiers de confiance.

Pourquoi utiliser Contract-Factory ?

modèles de contrats mis à jour

Des documents juridiques 100% à jour

Nos juristes intègrent tous les jours les dernières évolutions de la loi, des décrets et de la jurisprudence.

assistance juridique en ligne

Une solution simple et rapide

Vous gagnez en efficacité en remplisant en quelques minutes nos formulaires en ligne et en téléchargeant immédiatement vos documents.

contrats gratuits

Des économies impressionnantes

Notre technologie de contrats 2.0, nous permet de vous offrir des services à des coûts 5 à 10 fois moins chers.

documents juridiques personnalisés

Des documents sur mesures

Vous personnalisez en ligne vos documents légaux pour qu'ils correspondent exactement à vos besoins.

Des Avocats à votre service

Des avocats à votre écoute

Tous nos contrats sont conçus par des avocats experts de leur domaine juridique. Ils vous guident et répondent à vos questions si nécessaire.

Chargement du document en cours...